Henri, la plateforme de la cinémathèque pour voir des films rares gratuitement

On vous la présente, elle s’appelle Henri. Elle va vous aider à réussir votre vie pendant le confinement.

Henri c’est donc une plateforme avec des films déposés comme des cadeaux chaque soir à 20h30. Au menu, des films restaurés par la cinémathèque au cours des vingt dernières années. Alors je vais pas te faire l’injure de te caler des tartines sur les films. J’ai prévu de les picorer petit à petit en fonction des auteurs et des pitchs

Trois films du cinéaste Jean Epstein (1897-1953) sont déjà mises à disposition : La Chute de la maison Usher (1923), Le Tempestaire (1947) et La Glace à trois faces (1927).

Deux films du réalisateur géorgien Otar Iosseliani,  Avril (1961) et Un petit monastère en Toscane (1988).

Et en bonus : Nous les gitans d’Alberto Spadolini (1950), Soleil de Pierre Clémenti (1988), Surprise Boogie d’Albert Pierru (1956) et Jeux Arborescents d’Emile Malespine (1931).

C’est le moment de sortir le pop corn, de mettre le vidéo projecteur vers le mur d’en face et de lancer un Cinema de quartier.

henri

1 Comment

  • Charlie
    Charlie

    Le site s’appelle Henri en hommage à Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque.

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.