La pépite du jour c’est Durand Jones & The Indications et Never Heard ‘Em Say

Devenons amoureux fou avec Durand Jones & The Indications et Never Heard ‘Em Say

Mets ton casque et mets toi dans un coin. Il ne faut pas que tu sois dérangé pour écouter ce single de Durand Jones & The Indications. Pas de bruits de voitures, pas d’enfants, personne. SOUS AUCUN PUTAIN DE PRETEXTE. Fais en sorte de ne pas avoir ni trop froid, ni trop chaud. Prends un café ou un verre, une clope si tu veux. Sois juste serein. C’est bon, tu es prêt.e ?

Tu peux donc maintenant appuyer sur play. Le morceau débute et tu prends un calin de douceur. Tu ne vas pas être enthousiaste ni énergique. Tu vas juste te sentir dans un cocon de retro soul moderne pendant deux minutes et cinquante cinq secondes. C’est déja pas mal je trouve.

Never Heard ‘Em Say est rythmé par ce qu’il me semble être un ukulélé. Il y a surtout la voix de Durand, elle même, enveloppée par des choeurs. Le groupe te délivre ta dose d’amour et c’est tout simplement à la crème. C’est leur dernier single et c’est signé chez Dead Oceans.

Et si tu veux écouter d’autres sons de Durand Jones and the indication, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.