La pépite du jour c’est Tamar Aphek et Russian Winter

Tamar Aphek fait du bruit avec un rock frappé qui va vous décoiffer le bonnet.

Tamar Aphek est une artiste israélienne qui nous propose un rock un peu fou. Initialement dans le groupe Carusella, celle qui est considérée comme une rock star dans son pays, avoine désormais la pouliche en solo, accompagnée du bassiste Or Dromi et du batteur David Gorensteyn. J’aime cette musique qui casse les cadres portée par la classe folle de Tamar. J’aime cette tornade (hivernale) de notes qui vous fera pogoter en doudoune (mais en visio). Mais c’est elle qui la définit le mieux : «Je voulais insuffler des rythmes dans le rock and roll que je n’entendais pas ailleurs ». C’est vraiment réussi. Les changements de rythme se multiplient. Nous sommes au cœur d’une fantastique bourrasque. On ne s’ennuie pas, on est même étonné et ça, ça arrive rarement.

C’est extrait de son album All Bets Are Off qui sort à la fin du mois de janvier et tu peux déjà en écouter un peu plus en allant sur bandcamp.

Tamar Aphek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.