Maman,

Ne m’en veux pas. Je suis partie parce que voilà. Ce n’était plus moi. Maman, j’ai commencé par étudier les cahiers de vacances en primaire, j’ai terminé par les partiels à la fac, je ne sais plus à quel moment entre les deux, j’ai disjoncté. Je suis entrée dans la société de consommation après mes premiers baby-sitting, quelques années plus tard je voulais un sac Vuitton.

Maman, tu sais, au-delà du cuir de vache et de la soie, j’ai toujours rêvé de parcourir les montagnes, franchir les marées, nager dans l’océan et me perdre dans la forêt. Maman, je préférerais mourir dévorée par un crocodile que par le stress, maman, la ville me mange petit à petit tout ce qu’il me reste de force et de dignité.

Je me suis perdue maman, entre les lignes de mes lettres de motivation, entre les coupes de champagne dans les inaugurations, dans les étiquettes des soldes d’été. Maman, je me suis perdue dans la société de consommation, où dépenser était le maître mot. Sache, maman, que je ne veux pas que mon compte en banque soit mon Dieu, maman je n’ai pas tant changé depuis la période « je fais ce que je veux avec mes cheveux ».

Maman, pardonne-moi de t’avoir laissée comme papa. Je vais suivre mes rêves, suivre ma voie. Maman, je t’enverrai des cadeaux mais ne me cherche pas. Un jour tu me verras peut-être de nouveau sur le pas de la porte, ou passant par la fenêtre du jardin. Donne-moi des jours qui se comptent en mois, des années qui se comptent en décennies. Maman, ne pleure pas, tu as fait de moi ce que je suis, je n’échangerai ma personnalité pour rien au monde. Ne sois pas triste, et si tu as peur de ce qu’ils pensent, maman, dis que je suis allée faire le tour de monde.

2 commentaires

  • Sour
    Sour

    Il est beau ce texte, et je pense que le sujet parlera à plus d’un…l’envie de tout lâcher, cette envie incessante…

    Répondre
  • Antoine (@detourdumonde)
    Antoine (@detourdumonde)

    Oui, très beau texte et très bon choix que de partir se faire dévorer par des alligators plutôt que par la jungle urbaine.

    Un choix que je valide tout à fait.

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.