On fête les 56 ans de Paint in Black des Rolling Stones donc on te parle de ce titre culte

Paint in Black est l’un des titres les plus connus des Rolling Stones. Il vient de fête son anniversaire et ça mérite un article

Paint in Black est sorti le 13 mai 1966. Mon père avait 5 ans, ça commence à faire long. Extraite de l’album After Math, le titre ne devait pas comporter de virgule à la base. De « peins ça en noir », il devient à cause du producteur Andrew Oldhman, « Peins le, noir ». Comme vous pouvez vous en doutez, les lyrics ne sont pas racistes puisqu’ils parlent de dépression. Cependant, on peut comprendre aisément que cette virgule n’était pas une bonne idée. Ainsi, la virgule est restée en Europe mais pas au USA.

En ce qui concerne la composition, c’est le groupe entier qui a composé le son (même si ce n’est pas crédité comme ça). Mais, historiquement, l’année 66 marque la prise de pouvoir de Richards et Jagger dans le processus de création. Donc, on est à la bascule. D’un point de vue perso, je trouve l’apport de Brian Jones et de Charlie Watts prépondérant.

D’une part, le titre devait être soul à la base, et c’est l’essai rock de la partie de batterie qui a changé le morceau. D’autre part, Brian Jones, y joue de la cithare, donnant ainsi un aspect psyché génial au morceau.

Le titre est associé à la guerre du Vietnam. Il est l’intro de la série l’enfer du devoir et dans le culte Full Metal Jacket. Il a été repris et joué des milliards de fois, c’est l’un des titres cultes du rock.

Et comme vous avez déja entendu la version originale deux ou trois fois, on va s’écouter une version plus punk avec celle de The big Push.

paint in black
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.