Si tu aimes PAVEMENT et PARQUET COURTS, le dernier album de MUSH est pour toi.

 

Une petite découverte Indie/ Noisy Pop / Lo-Fi des plus agréables avec Down Tools, le troisième album de MUSH, groupe originaire de Leeds en Angleterre. De quoi ravir les oreilles en cette fin d’été.

Si les deux premiers albums de MUSH étaient plutôt d’obédience Post Punk, celui-ci puise directement ses influences dans la musique de PAVEMENT et de PARQUET COURTS et s’inscrit dans la tendance du revival Indie et alternatif des années 90.

En résumé, il n’y a pas de grandes surprises à l’écoute des 12 titres de Down Tools. La musique ressemble à du PAVEMENT, parfois même jusqu’au timbre de la voix, générant ce sentiment de gommer tout de même la personnalité et les aspérités propres à MUSH (c’est assez flagrant sur le titre Dense Traffic). C’est foutraque, typiquement Lo-Fi, bien réalisé, en particulier sur le titre Inkblot And The Wedge (l’un des meilleurs de l’album) du fait de sa construction habilement alambiquée qui mixe les influences de PAVEMENT, de MY BLOODY VALENTINE et des PIXIES. Excusez du peu.

Alors même si on pouvait s’attendre à une musique plus affirmée de la part de MUSH, on ne peut que reconnaître leur capacité à parfaitement ingérer leurs influences et à restituer une petite pépite Indie Pop sympathique et très agréable à l’écoute. Down Tool n’est certainement pas le disque de l’année mais il faut davantage le prendre comme un bonbon doux et acidulé : on passe un bon moment, surtout quand on est fan de PAVEMENT.

MUSH est en tournée dans (presque) toute la France.

Pour finir, voici quelques titres pour satisfaire votre curiosité.

Extrait : Get On Yer Soapbox

Extrait : Dense Traffic

Extrait : Inkblot And The Wedge

Extrait : Groundswell

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.