Star Wars Le Réveil de la Force/ La Critique

star_wars_the_force_awakens_r2d2_h_2014                                Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Nous y voilà enfin, Star Wars Episode 7, le film le plus attendu de l’année, de la décennie et peut-être même de ces 30 dernières années. George Lucas avait détruit nos rêves de gosses avec une prélogie passablement lamentable ( l’Episode III était bien meilleur du fait de la présence de Spielberg aux côtés de Lucas) et les divers séries TV (la très bonne Clone Wars et la médiocre Rebels) ne faisaient que nous donner envie de voir un vrai bon film au cinéma. Mais surtout c’était retrouver nos héros fétiches avec lesquels nous avions grandis, Luke, leïa et Solo qui nous faisaient réellement rêver. Disney arrive, rachète Lucasfilm, et par l’entremise du formidable JJ Abrams, promet de combler toutes nos attentes les plus folles. Mais qu’en est-il réellement ?…

force_awakens_103831
Tout d’abord sachez que l’ami Abrams maîtrise la mise en scène du space opera comme personne et que les divers moments d’action sont très impressionnants, que les effets spéciaux sont sublimes et que les diverses créatures, mix habiles entre carton pate et CGI, sont absolument magnifiques. Oubliez le tout CGI dégueulasse de la prélogie, ici, le but est de retrouver la pâte visuelle des premiers épisodes et il faut dire qu’au premier abord la sauce prend bien. Sans spoiler quoi que ce soit, sachez de plus que Han Solo est au centre de l’intrigue et que Harrison Ford s’en donne à cœur joie et retrouve la fougue et la magie du personnage de la grande époque. Mais alors il est parfait ce film, me direz-vous ?…Oh que non !

HanSoloTrailer
Et oui car ce Star Wars est un film profondément malhonnête, un produit mercantile préparé pour être vendu à la chaîne où absolument rien ne doit sortir du cadre de la nostalgie artificielle et où il ne faut jamais, au grand jamais, avoir la moindre idée originale. Kylo ren est un Dark Vador du pauvre, chef du First Order, l’Empire du pauvre, que Rey, Luke Skywalker du pauvre (au féminin), doit détruire avec l’aide de BB8, le R2D2 du pauvre. Le scénario est intégralement calqué sur celui d’Un nouvel Espoir, on peut même parler de semi remake à ce niveau. Les costards cravates de Disney doivent nous prendre pour des bovins à la mémoire courte pour oser nous balancer une histoire aussi rabâchée que celle-ci. Les quelques révélations (dont je me garderai bien de parler ici) sont, au mieux, éventées depuis la première demi-heure du film, au pire, parfaitement ridicules. Les nouveaux arrivants, Finn et Rey, quand à eux, ne sont pas particulièrement bien écrits et ne sont que des pâles copies du trio vedette original.

the-force-awakens
Alors oui, le film est impressionnant visuellement, il retourne à l’esprit des films originaux, mais seulement en apparence car la véritable âme de la franchise se cachait ailleurs. Elle se cachait dans le fait que ses auteurs y croyaient dur comme fer et qu’ils réinventaient le cinéma et la manière de raconter les contes. Ce Réveil de la force n’est réellement qu’un produit marketing formaté pour plaire au plus grand nombre et même La Menace Fantôme, un navet au demeurant, faisait preuve de plus de sincérité.

star-wars-force-awakens-kylo-ren
Bilan :Un blockbuster impressionnant, un Star Wars décevant.

4 commentaires

  • Star Wars 7
    Star Wars 7

    Excellent film! Très bon scenario, 9/10.

    Répondre
  • Hank
    Hank

    Il y a un truc qui me fait bien rigoler avec ce film, c’est cette espèce de levée de boucliers contre les spoil. J’ai pas encore vu le film, j’ai pas plus que ça envie de le voir. J’ai surtout envie de voir Spectre parce que je suis plutôt fan de James Bond.

    Bien qu’ayant, comme presque tout le monde, adoré les 3 premiers épisodes et beaucoup moins aimé les prequel, je n’ai absolument pas compris ni adhéré à cette frénésie autour de l’épisode 7. Entre le teaser, les images volées, la couverture média hallucinante (ils font quand même la une de Philosophie magazine!), tout cela sentait bon la campagne marketing de haut vol et annonçait presque le film qui pète plus haut que son cul. Cela m’a rappelé les 12 mois qui ont précédé la sortie de Jurassic Parc (le premier) et la frénésie au moins équivalente qui a débouché sur une immense déception à la sortie du film.

    Et donc, maintenant le grand sujet, c’est le spoil. Et franchement, le spoil le plus subtil et pourtant le plus spoilant que j’ai lu, c’est celui qui dit que le 7 est un remake du 4…car en disant ça, on révèle insidieusement certains climax du 7 (que je n’ai toujours pas vu, mais dont j’ai appris la plupart des spoil, ce qui m’en touche une sans faire bouger l’autre, car sur un film de ce genre, ce n’est pas vraiment les rebondissements et autres révélations qui me feront vibrer).

    C’est quand même marrant ce côté “ne me spoilez pas” et ces gros cons qui font du spoil juste pour faire chier…mais vous oubliez que le spoil est aussi la spécialité de certains critiques ciné qui estiment (peut-être à raison), que ce n’est pas l’intrigue qui fait le film). Avec le temps, j’ai de plus en plus tendance à préférer rester dans l’ignorance que d’être déçu par une chute merdique….ce qui importe, c’est l’intrigue, et pas forcément sa chute, comme l’expliquent si bien Philip K Dick (pas réputé pour ses chutes) et James Ellroy.

    Répondre
  • Hank
    Hank

    En me relisant, je constate que mon commentaire n’est pas très bien construit….il y a à boire et à manger là dedans!

    Répondre
  • Garbage Clown
    Garbage Clown

    Si au début je n’était pas d’accord avec toi Plissken. Je comptais même faire un article POUR qui montrait une autre opinion, mais je me réserve la primeur du 8 et d’un Spin off. Je suis un fan ultra hardcore de SW. Je vomi par tout les trous les préquels qui en effet ,’ont pour seul mérite d’avoir des scénario qui ne ressemblent pas à ceux des précédents. Mais c’est tout et perso bien que fan de SW je n’ai étrangement jamais aimé Darth Vader lui préférant les persons de mercenaires, bandits ou Solo. Les Jedieries à outrances des épisodes 1, 2 et 3 m’ont filé la gerbe. Du coup certes la trame principale de ce 7 ème opus est quelque peu beaucoup calqué sur le 4, mais ce ne n’était lors de mon premier visionnage pas trop grave à mon sens. L’histoire ne faisait que recommencer. Tant que le 8 n’est pas un pseudo remake du 5 tout va bien. Si ce SW 7 ne sert que de rampe de lancement à une nouvelle trilogie. Il n’en est au final pas pour autant LA réeussite attendue. je viens de revoir ce Star Wars 7 et… Il n’y a que les imbeciles qui ne changent pas d’avis. Aurais je vraiment dû le revoir ? J’ai quand même toujours adoré certains personnages mais au final et après revoyure de certains détails je ne peux nier certains faits, ce n’est pas l’immense réussite promise. Certes j’adore les persos, mais il est vrai que j’ai beau me persuader que je suis fou de joie, au finish je ne peux que reconnaitre certains vides scenaristique, des trous, des coincidences un peu trop poussive et en fait pleins de petits détails qui chient un peu dans la colle. Bon je reste fan du jeune méchant complètement taré et colérique qui je pense pourrait si il est correctement creusé pourrait devenir un bad guy culte. Le premier vrai fou de l’univers. C’est dur à dire pour un fan ultime de Star Wars comme moi, mais même si j’adore les nouveaux personnages, Abrams n’a pas réeussi le coup de maitre de “Star Trek 11 et 12″… J’éspère que le prochain sera plus fouillé et pas juste un gros coup marketing bien ficellé. Voila c’est dit.

    ça me fait bien mal au fion de dire ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *