Ce “dirty dancer” d’Orion Sun est une belle petite crème hydratante pour apaiser les sécheresses de l’hiver.


J’ai été cueilli. J’errais sur une playlist indé de mon Spotify, au volant de mon Diesel ronflant, en pleine nuit sur cette Nationale du Poitou.
Le diable est dans les détails et la beauté est dans l’indé avec ce single, cette mélopée Soul où couplet et refrain s’entremêlent et se mélangent portés par une voix magnifique.

Zut, elle est déjà finie, 2’48, je la remets. C’est le format aujourd’hui et ça va bien à cette pièce de haute couture, elle obsède, on essaie de comprendre, on veut connaître les paroles, on comprend que c’est une complainte, une histoire. Elle résonne en nous, on se dit mais oui c’est ça !!
Artiste complète et engagé, Orion Sun de son vrai nom Tiffany Majette est dans la lignée Soul, R’n’B des Arlo Parks, Joy Crookes. Sa musique est ainsi faite, douce et mélancolique, précise et sensible. La dernière fois que j’ai vibré ainsi sur de la Soul c’était avec Frank Ocean. De la musique à bisous …
Bonne écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.