La pépite du jour c’est Extreme et get the funk out

Extreme c’est pour s’électrifier dès le matin

Il est 8h. En petit film du dimanche soir, on a regardé The Dirt. Et, portés par l’énergie punk éclatante de ce biopic, on a passé la nuit à écouter toute la discographie de Motley Crüe, et on n’a pas dormi. Donc on regarde notre café et on en veut encore. 

C’est le moment où je vous parle d’Extreme : ce groupe des années 90 dégage une vibe Motley Crüe surboostée à un funk groovant. Entre le hard métal, le glam rock et le hard funk, il y a de quoi se réveiller et bouger son petit corps. Et en même temps, l’album Pornograffiti porte tellement bien son nom : c’est une jouissance multiorgasmique. Quoi de mieux pour se réveiller ? 

Et si on a encore faim, il y a l’album de 1995 et celui de 2008 pour le reste de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.