La pépite du jour c’est Thick et Tell myself

Thick nous revient avec un second single, Tell myself

Dans un précédent article sur Thick, j’avais osé la comparaison entre les groupes punk et des coachs de vie, mais en mieux. Et bien je vais continuer à deux cent kilomètres heures sur l’autoroute de la métaphore foireuse puisque je persiste et signe.

Sur un rythme trépidant et un chant du même tonneau, le trio de Brooklyn continue d’envoyer du poney tout en indiquant qu’il faut parfois se prendre par la main et voir le côté positif des choses. Alors, certes, c’est pas une obligation et parfois on a le droit de déprimer mais il faut aussi, se sortir les doigts de temps en temps. Et quand c’est avec des riffs qui tabassent et un chant plus excité que des enfants dans une salle de jeux, c’est encore mieux.

C’est donc extrait de leur prochain album Happy Now qui sort en Aout prochain chez le label culte de punk rock, Epitaph.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.