L’histoire du jour : Paul McCartney a enfin retrouvé sa guitare basse

En 1961, alors à Hambourg et tandis que mon papa naissait, Paul McCartney a acheté une guitare basse Höfner 500/1 pour 31 livres ou à peu près. Avec elle, il a composé et enregistré quelques titres qui n’ont pas trop mal fonctionné comme les deux premiers albums du groupe et deux ou trois mélodies quelconques : Love Me Do, Twist and Shout, All My Loving, She Loves You, Let It Be, bref, t’as compris. La marque de guitare lui en offre une autre qu’il utilise, sortant l’autre de façon occasionnelle (genre pour let it be), c’est quand même sa préférée.

Et soudain, le vol, la disparition de la guitare mythique

Dans la nuit du 10 octobre 1972, à Notting Hill, la fameuse guitare est volé à l’arrière du camion tandis que Paul est en tournée avec the wings. C’est triste pour Paul, certes, mais ce qui est marrant, nous le découvrirons plus tard, c’est que les voleurs ne savaient pas ce qu’ils avaient volé.

Cette guitare surnommée « The Cavern Bass » avaient donc disparu. Des journalistes et un technicien de chez Höfner étaient à sa recherche depuis plusieurs années tels des columbo ou des experts Las Vegas. Articles, annonces, recherches, tout y est passé ou presque, sans succès. La guitare est passée à la postérité comme une icone perdue du rock and roll.

Et soudain, contre toutes attentes, un article dans le The Sunday Telegraph décrivant la quête permet de résoudre le crime. La guitare a été vendue à un pub contre quelques bières (alors qu’elle vaut plus que le pub) et est dans les cartons d’un des descendants du propriétaire qui en a eu l’héritage (et qui du coup savait pas). La guitare a été rendu à Paul qui était plutôt content après 50 ans.

L’histoire ne dit pas si Ruaidhri Guest, le jeune étudiant qui a reçu la guitare, a pu boire une bière avec Paul pour fêter ça. En tout cas, le cold case est bouclé.

guitare paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *